Hero image

MSDAVENIR

Le 1er fonds de soutien à la recherche en France dans les sciences du vivant

Une dotation globale de
117 M€

depuis 2015

Plus de
+170

chercheurs en France

Plus de
30

instituts et organisations soutenus

Déjà
9

brevets déposés

Depuis 2015, nous avons voulu investir différemment pour faire progresser la recherche et la connaissance scientifique en contribuant au décloisonnement entre les acteurs publics et privés.

Clarisse Lhoste

Présidente du Conseil d’administration de MSDAVENIR

Chacun des 61 projets soutenus par MSDAVENIR porte en lui l’excellence de la recherche française.

Dominique Blazy

Président du Conseil Scientifique de MSDAVENIR

Previous
Next

Qu’est-ce que MSDAVENIR ?

1er fonds de soutien à la recherche en France dans les sciences du vivant.

Inauguré en mars 2015 par le Président de la République française, MSDAVENIR est un fonds de soutien à la recherche dans les sciences du vivant. Il s’agit du 1er fonds de soutien à la recherche en France dans les sciences du vivant, en termes d’importance et de quantité de projets soutenus. Depuis son lancement, MSDAVENIR s’attache à nouer des relations de long terme avec de nombreux laboratoires, universités et instituts de recherche.

Un mode de sélection ouvert et un fonctionnement transparent

Les projets sont sélectionnés par un comité scientifique, sans appel à projet et sans lien direct avec les molécules développées par MSD.

Un financement pérenne

Les projets sont financés sur plusieurs années (3 à 5 ans), permettant aux équipes de se concentrer sur leur travail de recherche, de recruter des collaborateurs voire de pérenniser des postes.

Un encouragement à décloisonner les secteurs public et privé

MSDAVENIR vise à renforcer les liens, les échanges et la confiance entre les acteurs de ces deux sphères.

L’assurance que la propriété intellectuelle revient aux équipes de chercheurs

MSDAVENIR apporte un soutien financier à travers une action de mécénat. La propriété intellectuelle appartient en totalité aux chercheurs. MSDAVENIR ne dispose, de fait, que d’un droit de premier regard.